samedi, 30 décembre 2017 22:41

Les Réglementations thermiques 2012 et 2020

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

En route pour les bâtiments à énergie positive ! Pour s’adapter et être plus performant, nos équipes font en permanence des formations proposées par nos fournisseurs sur les nouveaux matériaux et les nouvelles techniques de construction. Ceci nous permet de mieux vous informer et de partager notre passion pour notre métier qui évolue rapidement en devenant toujours plus technique.

Une progression rapide et une modification profonde des normes

Les bâtiments deviennent beaucoup moins exigeant en énergies, économiques et très confortables à l’usage ce qui heureusement justifie le coût de construction d'une maison à Sadirac plus élevé que dans les années 2000.

La RT 2012  est la dernière réglementation en vigueur directement issue du Grenelle de l’environnement (loi Grenelle 1, du 23 juillet 2009). C’est une révolution douce dans la manière d’aborder la construction. Le standart RT2012 remplace et va au delà du cahier des charges du label officiel BBC (bâtiment basse consommation).  Pour notre entreprise, ce changement n’a pas beaucoup de répercussions car nous étions déjà préparés et habitués à réaliser des constructions labellisées BBC qui fixe la limite de consommation à 50 kWh/m² par an. La normes prend en compte cinq usages distinctifs : le refroidissement, le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage et les auxiliaires (ventilateurs, pompes, etc.)

La réglementation thermique 2020 (RT2020) correspond aux Bâtiments à Energie POSitive (BEPOS). Cette nouvelle norme est déjà anticipée par de nombreux fournisseurs de matériaux et d’équipements, car les nouvelles constructions devront être à énergie positive, c’est-à-dire que l’énergie générée sera supérieure à l’énergie consommée.

Un BEPOS :
•    Présente une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep/m²/an
•    Présente une consommation totale d’énergie primaire chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, tous appareils électriques confondus soit tous usages, de 100 kWh/m²/an !
•    Possède une production d’énergie faisant en sorte que le bilan d’énergie sur les 5 usages (Chauffage, ECS, Eclairage, Climatisation, Auxiliaires) soit positif. Cette production étant majoritairement selon les cas une production d’électricité photovoltaïque (ou par micro cogénérateur).  Pour arriver à une telle performance en premier lieu en construction neuve ou en lourde réhabilitation, le besoin énergétique doit être ramené à un niveau dit passif.

Ainsi le BEPOS est avant tout un BEPAS (Bâtiment à Energie Passive) qui va encore plus loin dans la performance énergétique en utilisant toutes récupération d’énergie (exemple sur qu'est ce que les eaux grises grises) et en utilisant de surcroit les énergies gratuites et renouvelables avec des stockages plus importants avec l’énergie solaire par exemple, etc ….

La RT2020  va imposer aussi le contrôle d’usages des équipements de la maison : appareils ménagers, appareils électroniques (ordinateurs, télévision, réfrigérateur), et mesurer le bilan du carbone de la construction.

La RT 2012 est obligatoire depuis le 1er janvier 2013 pour toutes les nouvelles constructions. C’est l’attestation conformité, délivrées uniquement par voie numérique (http://www.rt-batiment.fr/) à partir des références fournies par le bureau d’étude thermique, qui permet avec les autres documents classiques (plans, notice du projet, insertion dans le paysage … ) d’obtenir le permis de construire.

 3 exigences de résultats pour la norme RT 2012

Exigence d'éfficacité énergétique minimale du bâti : le besoin bioclimatique ou "Bbiomax" :

  • Exigence de limitation simultanée du besoin en énergie pour les composantes liées au bâti (chauffage, refroidissement et éclairage)
  • Un indicateur qui rend compte de la qualité de la conception et de l'isolation du bâtiment, indépendamment du système de chauffage
  • Un indicateur qui valorise la conception bioclimatique (accès à l'éclairage naturel, surfaces vitrées orientées au Sud...) et l'isolation performante
  • Une innovation conceptuelle majeuse, sans équivalent en Europe

Exigence de consolmmation maximale : "Cmax" :

  • Exigence de consommations maximales d'énergie primaire (objectif de valeur moyenne de 50 Kwh/m²/an)
  • 5 usages pris en compte : chauffage, production d'eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage, auxiliaires (ventilateurs, pompes)

Exigence de confort en été :

  • Exigence sur la température intérieure atteinte au cours d'une séquence de 5 jours chauds

Cette réglementation ambitieuse a pour principal objectif de diminuer à l’avenir la facture énergétique des bâtiments en France, en obligeant les maîtres d’ouvrages à construire des bâtiments bien isolés et économes en énergie. Bien évidemment, cette norme a un impact direct sur le coût de la construction, souvent estimé à au moins +20%. Toutes les projections économiques montrent néanmoins que ce surcôut à la construction est vite compensé par une baisse de charges fixes du bâtiment. Un ménage s’endettant sur une vingtaine d’années, compensera donc rapidement le sur investissement par un gain direct de pouvoir d’achat chaque année (l’énergie la moins chère étant celle que l’on ne consomme pas :)). Au final la construction aura donc permis de faire des économies importantes sur les charges afférentes au chauffage, à la production d’eau chaude sanitaire et à l’éclairage.

La RT 2012 encourage à construire autrement. Cette nouvelle réglementation est fondée sur des objectifs de performance. Une conception orientée “100 % durable”

  • La démarche et l’analyse “bioclimatiques” sont présentes dès la phase de conception. Conséquences : des bâtiments mieux isolés et mieux pensés

  • Les besoins exigés pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage sont faibles et plafonnés

Le Bbio : Besoin bio Climatique

Chauffage :

  • Limiter les déperditions de chaleur par l'enveloppe : compacité, isolation
  • Limiter les déperditions de chaleur par la ventilation : étanchéité du bâtiment, maitrise des débits
  • Capter les apports solaires

Refroidissement :

  • Evacuer la chaleur par la ventialtion ou l'enveloppe
  • Limiter les apports internes dû aux équipements électriques (éclairage)
  • Se protéger des apports solaires

Eclairage artificiel :

Rechercher un maximum d'éclairage naturel : grandes surfaces vitrées, faible profondeur du bâtiment (moins de compacité)

La consommation conventionnelle d'énergie

La Cep en kWhep/m².an comprend :

  • Le chauffage
  • Le refroidissement
  • La production d'eau chaude sanitaire
  • Les auxiliaires de ventilation, de chauffage, de refroidissement et d'eau chaude sanitaire
  • L'éclairage
  • Deduction faite de toute la production d'électricité à demeure

Pour les bâtiments à usage d'habitation : Exigence à respecter supplémentaire : Cep avant déduction de la production d'électricité à demeure :

Cepmax + 12kWhep/m².an

Concrètement, l’isolation thermique est renforcée et optimisée y compris avec la mise en oeuvre de menuiseries performantes (portes, parois vitrées et occultants Art. 6, 7, 21). Le chauffage est piloté en fonction des besoins et des systèmes permettant de mesurer ou d’estimer, la consommation d’énergie sont mis en oeuvre (Art. 24). La production  d’eau chaude sanitaire qui constitue un poste très énergivore doit obligatoirement utiliser un système innovant (chauffe eau solaire ou thermodynamique) (Art.16). L’éclairage sera limité à la source grâce à une surface minimale de parois vitrées (Art. 20). Pour vérifier, la qualité de l’étanchéité de la construction, il y a obligation de réaliser un test de perméabilité à l’air conforme (Art. 17). Pour finir, il y a introduction de nouvelles exigences :

  • Traitement des ponts thermiques

  • Traitement de la perméabilité à l’air

  • Obligation de mesure (ou d’estimation) des consommations énergétiques.

Comment justifier du respect de ces exigences ?

Le maître d’ouvrage doit pouvoir fournir le récapitulatif standardisé d’étude thermique du bâtiment. Durant 5 ans après la déclaration d’achèvement des travaux.

Vous trouverez ci-dessous, des liens et les sources officielles :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Batiment-et-construction-.html

Lu 625 fois Dernière modification le jeudi, 11 avril 2019 12:07
Abbadie maçonnerie Bordeaux

L'entreprise Abbadie est une société à taille humaine qui s'éfforce de vous proposer des services de qualités. Spécialisé dans la maçonnerie, le terrassement, l'assainissement et la démolition, nous interviendrons sur toute la Gironde comme Bordeaux, Libourne ou encore Mérignac ... N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'informations.

05 56 23 03 45

maconnerie-terrassement-bordeaux.fr/
Plus dans cette catégorie : « Le permis de construire

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Contactez-nous

   2 chemin de Mouquet
33670 Sadirac
  05 56 23 06 45